Le candidat PLR devient maire de Genthod pour trois voix

Municipales genevoisesD'abord séparés par une seule voix, les deux adversaires pour le poste de maire ont finalement trois voix d'écart. La Commune est coutumière des scores serrés.

La mairie de Genthod

La mairie de Genthod Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une seule voix de différence dimanche après-midi. Puis, après un recomptage, le résultat définitif tombe en début de soirée: l’écart entre les deux candidats au poste de maire de Genthod est finalement de trois voix. Le PLR Wolfgang Honegger a récolté 373 voix, son adversaire Joël Schmulowitz, du Groupement des intérêts de Genthod (GIG), en a rassemblé 370.

La défaite est difficile à accepter, mais elle doit l’être d’autant plus quand on échoue pour trois petites voix… «Je ne suis pas déçu, au contraire! confie Joël Schmulowitz. C’est un excellent résultat au vu de la campagne plutôt calme que j’ai menée. Car au départ, je n’avais pas l’intention de me présenter pour la Mairie. Mais après mon score du premier tour pour le Municipal (ndlr: il a été le mieux élu), mon parti a insisté pour que je me présente.»

Du côté de son adversaire, on a suivi les résultats depuis… Saint-Gall, où se trouve le Conseil municipal pour sa sortie annuelle! «On regardait les nouvelles sur les natels, raconte Wolfgang Honegger. Mon fils m’a appelé en s’exclamant: «Purée papa, il y a seulement une voix de différence!» Les résultats définitifs n’étant alors pas encore publiés au moment de notre appel, le PLR restait prudent et refusait de crier victoire.

Quant aux postes d’adjoint, ils seront occupés par le sortant Michel Stalder (GIG) et le PLR Andréas Baumgartner.

Ce n’est pas la première fois que les élections sont serrées à Genthod. En 2007, la maire sortante avait obtenu le même nombre de voix que son adversaire du GIG. A l’époque, on départageait les ex aequo en désignant vainqueur le plus âgé, la sortante avait donc été réélue. Puis, en 2011, un adjoint PLR d’abord désigné perdant avait finalement égalisé lors du recomptage et remporté le siège grâce à son âge. (24 heures)

Créé: 10.05.2015, 22h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...