Le nombre de patients aux soins intensifs double en deux jours

CoronavirusLes HUG ont désormais 18 personnes intubées et le nombre de décès passe à cinq.

Ce jeudi à 15h, ils étaient 468 à être atteint du virus.

Ce jeudi à 15h, ils étaient 468 à être atteint du virus. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À ce jour, 468 personnes ont été diagnostiquées positives au COVID-19 à Genève; 92 patients sont actuellement hospitalisés et 19 d'entre eux ont besoin de soins intensifs. Parmi ces derniers, 18 sont intubés car ils ne peuvent pas respirer de manière autonome. Par ailleurs, le nombre de décès dus à la maladie s'élève désormais à cinq dans le canton.

Ce point de situation a été livré ce jeudi à 15h par les autorités sanitaires. Rappelons que mardi, il était question de 319 personnes diagnostiquées et de 63 personnes hospitalisées, avec «seulement» neuf personnes intubées. Pourtant, la docteure Aglaé Tardin - qui travaille aux côtés du médecin cantonal Jacques-André Romand, touché par le coronavirus - ces chiffres seraient «stables depuis un ou deux jours».

Au sujet des personnes décédées, Aglaé Tardin précise qu'elles étaient âgées de plus de 80 ans, sauf dans un cas - la première victime était une dame de 32 ans, qui souffrait d'autres maladies.

Avant ces annonces, le directeur général de la Santé Adrien Bron a assuré que le réseau de santé genevois était prêt pour affronter les défis qui l'attendent dans les jours qui viennent. Et cela, malgré le doute sur le réapprovisionnement en tests, qui empêche pour l'heure de lancer un dépistage plus large de la population.

Créé: 19.03.2020, 16h08

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.