Les bureaux de Barazzone, Pagani et Alder perquisitionnés

GenèveUne opération inédite a été menée ce mercredi matin par le Ministère public genevois. Elle s'inscrit dans le cadre d'une procédure pénale ouverte notamment pour gestion déloyale des intérêts publics.

Le premier procureur Yves Bertossa a quitté la rue de l'Hôtel-de-Ville ce mercredi, vers 10h30.

Le premier procureur Yves Bertossa a quitté la rue de l'Hôtel-de-Ville ce mercredi, vers 10h30. Image: Marc Moulin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il n'a pas tardé à agir. Le Ministère public a mené ce mercredi matin une série de perquisitions au 4 rue de l’Hôtel-de-Ville, a révélé «Le Temps». Les bureaux des conseillers administratifs Guillaume Barazzone, Esther Alder et Rémy Pagani ont notamment été visés. L'opération fait suite aux révélations faites jeudi par la Cour des Comptes sur les frais faramineux de l'Exécutif.

«Des perquisitions sont menées ce jour dans les locaux de la Ville de Genève. Sont notamment visés les bureaux de conseillers administratifs ainsi que divers services, a communiqué ce mercredi, en fin de matinée, Henri Della Casa, porte-parole du Ministère public. À ce stade, la procédure est ouverte contre inconnu et les cinq conseillers administratifs revêtent le statut de personnes appelées à donner des renseignements. Entrent notamment en ligne de compte la gestion déloyale des intérêts publics.» Aucun des élus n'est donc pour l'heure mis en prévention.

«Je suis appelé à donner des renseignements sur mon agenda par rapport à des déplacements», a indiqué sur place Rémy Pagani, chef de l'Aménagement, à la «Tribune de Genève», avant de rejoindre ses collègues en séance hebdomadaire du Conseil administratif. Au Département de la cohésion sociale et de la solidarité chapeauté par Esther Alder, on confirme également la venue du Ministère public. Les services financiers, dirigés par Sandrine Salerno, ont aussi reçu la visite du Pouvoir judiciaire, sans que le bureau de la magistrate, situé dans un autre édifice de la Vieille Ville, ne soit visité, indique son département. À Malagnou, la présidence du département de la Culture du maire Sami Kanaan aurait aussi reçu la visite du Parquet, indique une source.

Si la Cour des comptes n'a pas dénoncé les faits découverts, en raison du manque de moyens d'investigation, l'intervention du Parquet semblait évidente. «Le Ministère public a pris connaissance du rapport d'audit de la Cour des comptes portant sur les frais professionnels des membres du Conseil administratif et de la direction de la Ville de Genève, précise Henri Della Casa. Considérant que certaines dépenses injustifiées décrites dans ce rapport étaient susceptibles de tomber sous le coup du droit pénal, le Ministère public a ouvert une procédure pénale, traitée par le procureur général Olivier Jornot et le premier procureur Yves Bertossa.»

Les deux procureurs sont restés plusieurs heures au quartier général de l'Exécutif de la Ville. Olivier Jornot a quitté les lieux vers 11h30 en confirmant que des éléments avaient été saisis. (24 heures)

Créé: 07.11.2018, 12h45

Articles en relation

Cour des comptes: audit sur les frais dès 2007?

Cour des comptes Genève Le président du Bureau du Conseil municipal genevois, en colère, veut que la Cour étende son audit sur les frais professionnels des membres de l'exécutif jusqu'en 2007. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...