Un incendie endommage 4 appartements à Chavornay

VaudUn brasier qui s'était déclaré mercredi soir dans un immeuble de la commune vaudoise a nécessité l'intervention de 27 hommes et 8 véhicules de pompiers.

L'origine et les causes de l'incendie ne sont pas déterminées pour l'heure. (Photo d'illustration)

L'origine et les causes de l'incendie ne sont pas déterminées pour l'heure. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi soir, peu avant 20h, un incendie qui s'était déclaré dans un appartement d'un immeuble situé à la rue du Jura à Chavornay a été annoncé au Centre de Traitement des Alarmes (118). Les pompiers et la gendarmerie sont immédiatement intervenus.

Le brasier, qui s'était déclaré dans une cuisine d'un appartement au deuxième étage, a été circonscrit par les pompiers. Les locataires de l'immeuble ont été évacués et conduits dans une salle d'école mise à disposition par les autorités communales.

Les résidents ont pu regagner leurs appartements après la fin de l'intervention, hormis ceux des 4 logements endommagés par le feu et la suie.

Origine indéterminée

L’origine et les causes de l’incendie ne sont pas déterminées pour l’heure. Les investigations sont menées par les spécialistes de la Police de sûreté vaudoise.

Le Procureur de service du Nord Vaudois a été renseigné des faits.

L’intervention a nécessité l’engagement de 27 hommes et 8 véhicules du Service Défense Incendie et Secours (SDIS) de la Plaine de l’Orbe, deux patrouilles de la gendarmerie ainsi qu’une ambulance.

Créé: 12.09.2019, 08h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.