Une meute de loups photographiée en Valais

SuisseQuatre individus ont été immortalisés dernièrement dans la région d'Augstbord.

On dénombre quatre loups sur le cliché publié par le GLS.

On dénombre quatre loups sur le cliché publié par le GLS. Image: GLS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La meute de loups qui s'est formée en Valais dans la région d'Augstbord, au sud de Rarogne, a pu être photographiée. Le Groupe Loup Suisse (GLS) a mené ses propres observations et dénombre au moins quatre animaux.

Les loups ont été photographiés grâce à des pièges photographiques et aussi en direct, communique mercredi le GLS. Les images ne permettent pas de compter avec certitude le nombre de jeunes.

Les jeunes sont normalement accompagnés des parents, explique à l'ats David Gerke, président du GLS. Si une photo montre quatre individus, il n'est pas possible d'exclure la présence d'un ou plusieurs autres animaux.

Sur les photos, il est parfois difficile de différencier les jeunes, qui sont âgés de six mois, des adultes, précise M. Gerke dans une interview diffusée mercredi par le «Walliser Bote». La coloration du pelage est un peu différente, ainsi que la forme de la tête, mais à six mois un louveteau est presque aussi grand qu'un adulte.

Tir de louveteau demandé

Le canton du Valais a confirmé à fin octobre la formation d'une meute dans la région d'Augstbord. En raison des dégâts commis, 17 animaux de rente correctement protégés ayant été tués entre le 1er juillet et le 31 octobre, le canton a déposé au début novembre une demande de régulation pour tirer un louveteau.

La réponse de la Confédération est attendue pour la fin de l'année. La régulation vise à réduire la relève pour éviter une progression de la meute. Mais les géniteurs doivent être épargnés. Un tour de force, selon M. Gerke. La différenciation entre les géniteurs et la descendance est difficile, surtout en hiver.

Si un géniteur est abattu en hiver, la reproduction de l'année suivante est compromise. Il s'ensuit une restructuration de la meute de manière à assurer la descendance dès l'année suivante, soit par les jeunes en âge de reproduction, soit par l'arrivée d'un nouvel adulte.

Une meute peut comporter jusqu'à une dizaine d'individus. Les jeunes vont la quitter à l'âge de 12 à 24 mois, explique M. Gerke dans l'interview. Une meute est sédentaire. Elle occupe un territoire de 200 à 300 km2 qu'elle défend aussi contre l'arrivée d'autres loups. En Suisse, deux autres meutes sont dénombrées, l'une dans le massif de Calanda aux Grisons et l'autre dans le Val Morobbia au Tessin. (ats/nxp)

Créé: 23.11.2016, 11h21

Articles en relation

Le Valais veut tirer un louveteau

Suisse Le canton a demandé à Berne une autorisation pour réduire la taille d'une meute à l'origine de plusieurs carnages. Plus...

Le loup filmé près de Mollis a été identifié

Glaris Le loup observé et filmé par un chasseur le 12 septembre près de Mollis est le mâle M71. On ne connaît pas son âge. Plus...

Une association contre le loup en Suisse centrale

Prédateurs Les initiants exigent que les effectifs de loups, ours et lynx puissent être régulés plus facilement, pour protéger l'agriculture. Plus...

La mascotte sera un loup nommé Zabivaka

Football La Coupe du monde 2018, qui aura lieu en Russie, aura un loup comme emblème. Il a été choisi par plus d'un million d'internautes. Plus...

Un loup et une louve repérés près du Lac Noir

Canton de Fribourg Des pièges photographiques ont permis d'immortaliser ces deux individus adultes mi-septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...