Passer au contenu principal

Un abattoir genevois pris pour cible par des antispécistes

L'association PEA, organisatrice de la marche de samedi après-midi, affirme n'avoir aucun lien avec ces déprédations.

Lucien Fortunati

C'est une lettre anonyme, transmise dans un grand élan de courage à notre rédaction, qui informe de l'attaque survenue dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 août à l'abattoir de volailles de Perly, Proferme SA. Soit quelques heures après la marche antispéciste organisée dans l'après-midi par l'association PEA, Pour l’égalité animale, qui dément toute implication dans ce forfait.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.