Passer au contenu principal

L’adieu collectif au tabac tient ses promesses

Le projet lancé sur les réseaux sociaux il y a trois mois a déjà aidé plusieurs centaines de Romands à arrêter de fumer.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Pascal Frautschi

Des conseils quotidiens, une solidarité de groupe entretenue via les réseaux sociaux et un suivi intensif assuré par des spécialistes, sept jours sur sept. Cette méthode a convaincu 7000 Romands d’arrêter de fumer le même jour, ce printemps. Le programme, soutenu par l’Office fédéral de la santé publique, doit durer six mois. A mi-parcours, 40% des participants disent être sur la bonne voie. Un bilan qualifié de «très encourageant» par le consortium indépendant chargé d’évaluer ce projet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.