Passer au contenu principal

Affaire Ramadan: des auditions ont été annulées

La plaignante devait être entendue à la fin de février. Huit personnes, dont deux médecins, étaient convoquées en mars.

Tariq Ramadan est visé par une plainte déposée à Genève.
Tariq Ramadan est visé par une plainte déposée à Genève.
Georges Cabrera

Que se passe-t-il donc dans le volet pénal genevois de l’affaire Ramadan? Selon nos informations, Brigitte*, la plaignante suisse, devait être entendue par le Ministère public le 28 février en présence, si possible, du prévenu, Tariq Ramadan, et de ses avocats.

Coup de théâtre: la «Tribune de Genève» a appris que cette audience a été annulée cette semaine par le magistrat genevois en charge du dossier. Il en est de même pour celles des huit témoins (cinq femmes, deux médecins et un commerçant), qui étaient agendées dans le courant du mois de mars. Avocats de Brigitte, qui a déposé plainte pour viol au printemps 2018, Mes Robert Assaël et Romain Jordan nous confirment ces révocations de «mandats de comparution». Ils en sont abasourdis: «Nous n’avons même pas reçu une lettre expliquant ces annulations. Face au silence du Parquet, nous allons demander des explications.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.