Passer au contenu principal

L’aménagement du territoire met le feu à la campagne électorale

Les Valaisans élisent leurs autorités locales dimanche. A Vex, dans le val d’Hérens, deux camps s’affrontent autour de la LAT.

Président de Vex, l’indépendant Danny Defago a pris des décisions impopulaires au cours de ses deux premiers mandats. Le troisième se joue ce dimanche dans les urnes.
Président de Vex, l’indépendant Danny Defago a pris des décisions impopulaires au cours de ses deux premiers mandats. Le troisième se joue ce dimanche dans les urnes.
Chantal Dervey

«C’est tout sauf agréable de voir le village sens dessus dessous. Vivement dimanche soir, que cela s’arrête», soupire Danny Defago, président de Vex. Cette commune de 1800 habitants, sur les hauteurs de Sion, est déchirée par la campagne électorale la plus agitée de son histoire. Deux listes de six candidats se disputent les neuf sièges de l’Exécutif. Face à face, deux visions de la politique locale. En toile de fond, un sujet qui fâche plus que jamais dans de nombreuses localités valaisannes: l’aménagement du territoire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.