L'un des assassins de Frasses s'évade de prison

FribourgUn Kosovar de 35 ans a pris la poudre d'escampette dans la nuit de vendredi à samedi.

L'homme est jugé dangereux.

L'homme est jugé dangereux. Image: Police cantonale fribourgeoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la nuit de vendredi à samedi, un détenu s’est évadé depuis sa cellule à la Prison centrale, à Fribourg. Il s’agit d’un des auteurs de l’assassinat de Frasses. Les investigations et recherches entreprises n’ont pour l’heure pas permis son interpellation, indique un communiqué de la police cantonale fribourgeoise, mardi.

Samedi, le personnel de la prison centrale alarmait la police cantonale fribourgeoise de l’évasion d’un détenu à la prison centrale, à Fribourg. Le fugitif avait trouvé le moyen de s’échapper de la cellule qu’il occupait seul, entre deux et trois heures du matin, à l’insu du personnel de surveillance.

Malgré les moyens de recherches mis en place, il n’a pas été possible de retrouver l’individu. Celui-ci n’est autre que l’un des auteurs de l’assassinat de Frasses, soit le dénommé Bashkim L., âgé de 35 ans, d’origine kosovare.

Le procureur général a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances exactes de son évasion et les moyens qu’il a utilisés pour arriver à ses fins. Il est fort probable qu’il a bénéficié d’une aide extérieure.

Diffusion nationale et internationale

La photo et le signalement de l’intéressé ont été diffusés au niveau national et international. Bashkim L. est considéré comme individu dangereux. Il a probablement quitté le territoire helvétique.

Homme, 35 ans, 177 cm, corpulence moyenne, yeux bruns, cheveux noirs courts, longue barbe noire, s’exprime en allemand, en albanais et, avec un fort accent, en français. Il portait un pantalon de type training de couleur noire, un pull noir et des baskets. Toute personne susceptible de fournir des renseignements est priée de contacter la police au numéro d’urgence 117 ou de se présenter au poste de police le plus proche.

Créé: 05.09.2017, 11h40

Rappel des faits

Le crime commis consistait en une vengeance dans le cadre d'un long conflit sanglant entre des familles suspectées de trafic de stupéfiants, qui a fait de nombreuses victimes, dont plusieurs enfants. L'un des deux condamnés, proche de l'une des familles, a perdu son frère en 2003 dans le cadre de ce conflit.

La victime, un Italien d'origine kosovare de 36 ans, faisait partie du camp adverse. Il a été tué devant sa fiancée et leurs deux enfants d'à peine six mois et deux ans, ainsi que ses deux enfants de six et huit ans nés d'un premier mariage.

Le 11 mai 2013 vers minuit, il rentrait en voiture avec sa famille après avoir passé la soirée chez sa soeur. Alors qu'il se parquait, deux hommes ont surgi et lui ont tiré dessus. Atteint par une quinzaine de balles, il est mort sur place.

En 2016, les deux auteurs de l'assassinat ont été condamnés en première instance à la prison à vie sur la base d'un faisceau d'indices, dont plusieurs traces d'ADN et des téléphones inactifs, donc non localisables, le soir du crime.

Le second individu est toujours incarcéré. Les prévenus ont interjeté appel contre le jugement de 1ère instance et ont toujours contesté être les auteurs de l'homicide.

(Image: Police cantonale fribourgeoise)

Articles en relation

Prison à vie pour les tireurs de Frasses

Fribourg Les deux hommes soupçonnés d'avoir abattu un père de famille kosovar en 2013 ont été condamnés vendredi par la Cour criminelle de la Broye. Plus...

La prison à vie requise pour les meurtriers de Frasses

Canton de Fribourg Le procureur exige la prison à vie pour les deux hommes accusés d'avoir assassiné un père de famille à Frasses, dans le canton de Fribourg. Plus...

Homicide de Frasses: deux hommes devant la justice

Canton de Fribourg Soupçonnés d'avoir assassiné en 2013 un jeune père devant ses enfants ou d'avoir été complices du crime, les deux accusés comparaissent depuis mercredi à Romont (FR). Plus...

Le meurtre s'inscrivait dans une vendetta qui a fait 22 morts

Meurtre de Frasses (FR) L'enquête du meurtre de Frasses (FR) est close. Elle a révélé que cet homicide s'inscrivait dans le conflit impliquant deux familles kosovares. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.