Barthassat a été le plus dépensier en 2017

GenèveL'ex-conseiller d'Etat PDC Luc Barthassat se révèle être le magistrat qui a dépensé le plus l'année dernière. Ses frais s’élèvent à 25 453 francs.

L'ex-conseiller d'Etat PDC Luc Barthassat se révèle être le magistrat qui a dépensé le plus l'année dernière.

L'ex-conseiller d'Etat PDC Luc Barthassat se révèle être le magistrat qui a dépensé le plus l'année dernière. Image: Salvatore Di Nolfi/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À Genève, le gouvernement a dévoilé mercredi les frais effectifs de ses sept membres et de la chancelière d'État pour 2017 et 2018. Il en ressort que l'ex-conseiller d'État PDC Luc Barthassat a été le plus dépensier en 2017.

Les frais effectifs de Luc Barthassat, en charge du Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture, se sont élevés à 25'453 francs en 2017. L'ex-magistrat PDC a dépensé 12'022 francs en frais de représentation avec des tiers externes et 1472 francs en repas et collations diverses. Il en a aussi eu pour 3454 francs de taxis, tout en effectuant 181 courses avec une voiture de fonction.

Dans le tableau des résultats consolidés pour 2017, l'ex-chancelière d'État Anja Wyden Guelpa arrive en seconde position en matière de frais, avec 23'541 francs. Elle se distingue des membres de l'Exécutif par des frais de déplacement et des frais d'hôtel élevés - respectivement 11'683 francs et 3892 francs.

Voitures de fonction

Le conseiller d'État Pierre Maudet se place en troisième position. Ses frais se sont montés à 18'211 francs, dont 4783 francs de frais de téléphonie mobile et internet ainsi que 4521 francs en invitations de tiers externes. Le magistrat PLR est aussi celui qui a le plus fait usage des voitures de fonction avec chauffeur: 257 courses en 2017, 199 depuis le début de 2018.

L'an dernier, Pierre Maudet, en charge de la Sécurité et de l'Économie, s'est aussi déplacé en train et en avion pour 6544 francs. S'y ajoute un total de 33'883 francs pour ses frais de déplacement, d'hôtel et de repas lors d'une mission économique aux États-Unis et de deux voyages en Chine.

Des différences «normales»

En quatrième position du classement 2017, avec un total de 14'681 francs, le PDC Serge Dal Busco, alors en charge des Finances, se distingue par des frais de parking de 2415 francs. Il est suivi par le magistrat MCG Mauro Poggia, à la tête du Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé, qui a eu pour 6794 francs de frais de déplacement - hors taxis - sur un total de frais de 12'843 francs.

Le Vert Antonio Hodgers, en charge du Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie, a dépensé 5627 francs, dont 3019 francs en téléphonie mobile. L'ex-président du Conseil d'État, le PLR François Longchamp, a eu pour 4076 francs de frais, tandis que la cheffe de l'Instruction publique, la socialiste Anne Emery-Torracinta, n'a dépensé que 2998 francs.

Ces différences sont «normales», a commenté le président du Conseil d'État Antonio Hodgers, qui considère qu'il n'y a «aucun excès notable» dans ces frais. Selon lui, les dépenses doivent permettre à l'accomplissement de la mission de chaque magistrat.

Après la Cour des comptes

À la suite du rapport de la Cour des comptes sur les notes de frais de l'Exécutif de la Ville de Genève, le Conseil d'État genevois a décidé d'établir une liste exhaustive des frais de ses membres et de la chancelière d'État. Il a utilisé un schéma similaire à celui de la Cour des comptes, qui avait notamment épinglé les excès du PDC Guillaume Barazzone.

Les résultats consolidés ont été élaborés par chaque département cantonal. Ils couvrent toute l'année 2017, tandis que les résultats pour 2018 figurent dans deux tableaux, l'un allant de janvier à fin mai pour la précédente législature et l'autre de juin au 31 octobre pour l'actuelle législature.

Chaque conseiller d'État touche une indemnité forfaitaire de 34'500 francs par an «pour couvrir toutes les dépenses difficilement quantifiables liées à l'exercice de la fonction», comme l'achat de vêtements ou d'attentions aux collaborateurs. Cette indemnité se monte à 28'000 francs pour la chancelière d'État. (ats/nxp)

Créé: 28.11.2018, 19h46

Articles en relation

Les dépenses de santé se stabilisent à la hausse

Suisse En calculant par habitant, les prochaines hausses des coûts de la santé seront de 10'397 francs en 2019 et de 10'705 en 2020. Elles ne dépassaient pas 9851 francs en 2017. Plus...

Le maire de Genève veut réduire la voilure

Frais professionnels Sami Kanaan s'est indigné du manque de respect de ses collègues de l'exécutif genevois et a promis une réduction des dépenses. Plus...

La société de navigation LNM boucle sur une perte

Neuchâtel-Morat La société de navigation a dû faire face en 2017 à des dépenses extraordinaires de plus de 400'000 francs. Plus...

Les dépenses sociales à la hausse en 2016

Suisse Les frais liés à la protection social ont augmenté de 3,3 % en 2016. Les domaines de la vieillesse et de la maladie se trouvent en tête de classement. Plus...

Santé: les Suisses paient le plus de leur poche

Assurances maladies Sur un total de 80 milliards de francs de dépenses de santé en 2016, les Suisses en ont déboursé 24 milliards. Ils sont les champions du monde des dépenses privées par habitant. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.