Booba évoque un combat contre Kaaris à l'Arena de Genève

AffrontementLes deux rappeurs, qui s'étaient violemment battus à l'aéroport d'Orly, veulent en découdre à mains nues à Genève ou à Bruxelles.

Les rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés en octobre à 18 mois de prison avec sursis pour leur bagarre à Orly.

Les rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés en octobre à 18 mois de prison avec sursis pour leur bagarre à Orly. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouveau round dans l'affrontement Booba-Kaaris. Cette fois, non pas dans un duty free d'aéroport, comme à Paris, mais sur un vrai ring. Le rappeur Kaaris a posté le 12 janvier sur son compte Instagram un contrat signé par Booba qui stipulerait les conditions d'un potentiel combat de MMA (mixed martials arts, soit arts martiaux mixtes) entre les deux artistes, comme le révélait hier «Le Matin». La date du 5 avril est arrêtée pour l'affrontement, mais le lieu n'est pas décidé. S'il est question du Palais 12 à Bruxelles, la lettre de Booba mentionne aussi l'Arena de Genève:

«Monsieur Elie Yaffa («Booba») et Monsieur Armand Okou Gnakouri («Kaaris») ont convenu de s'opposer à l'occasion d'un combat de MMA (mixed martials arts), et ce à l'initiative de Booba, prévu le vendredi 5 avril 2019 au Palais 12 à Bruxelles ou au Geneva Arena à Genève ou tout autre lieu ou toute autre date retenu(e) par l'organisateur (le «Combat»)».

Kaaris semble sceptique sur Instagram, comme le montre la légende de la photo: «Le contrat ne stipule même pas ce qu’il va vraiment toucher(...). Annonce pas de date ta pas d’endroit Ya marqué BX, GENÈVE... on sait pas c’est ou ton truc».

«Aucune réservation»

«Aucune date n'a été réservée pour l'instant pour ce combat», indique l'Arena de Genève. L'administration de la salle a eu vent de cette rumeur par les médias. «Cela ne nous étonne pas. Chaque année, des artistes annoncent leur venue à l'Arena, sans que cela se concrétise, simplement pour faire du buzz». On nous confirme toutefois que la date du 5 avril 2019 reste disponible pour l'heure, entre un concert de Maître Gims, le 3 avril, et du chanteur Soprano, le 6 avril. La salle peut accueillir jusqu'à 9 500 spectateurs.

Pourquoi Genève? Car si cette discipline est autorisée à l'entraînement, elle est interdite en France en compétition. Ce n'est pas le cas en Suisse ou en Belgique. À l'Arena de Genève, on confirme: «Des combats de MMA ont déjà été organisés dans la salle». La dernière en date: la 12e édition du Strength & Honor Championship en mai 2018. Une condition toutefois: «Les spectateurs doivent être âgés de 18 ans au moins».

Prison avec sursis

Les deux rappeurs Booba et Kaaris ont été condamnés au début du mois d'octobre à 18 mois de prison avec sursis pour leur bagarre à l'aéroport parisien d'Orly en août. Ils ont effectué trois semaines de détention provisoire. Depuis, ils ne cessent de se provoquer via les réseaux sociaux. (24 heures)

Créé: 15.01.2019, 17h20

Articles en relation

Un combat de boxe Booba/Kaaris en avril

Bruxelles Le rappeur Booba a annoncé jeudi qu'il affronterait son rival Kaaris, en avril à Bruxelles, sur un ring de boxe. Plus...

Booba et Kaaris se provoquent le jour de Noël

France Les deux rappeurs français, qui s'étaient bagarrés à l'aéroport d'Orly, se sont lancés dans une passe d'armes via les réseaux sociaux. Plus...

La même sentence pour Booba et Kaaris

France Les deux rappeurs ont écopé mardi de 18 mois de prison avec sursis pour leur bagarre en août à Orly. Plus...

«Le clash, c’est comme la cour de récréation»

France Qui de Booba ou de Kaaris a frappé le premier, à l’aéroport d’Orly? Récit d’une audience homérique au Tribunal de Créteil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.