Un bureau de change a été braqué à Perly

Fait diversLes deux voleurs armés ont pris une employée en otage mais ont butté sur la double porte d'accès au bureau. La collaboration transfrontalière a été activée.

Le bureau de change est situé en plein coeur de Perly.

Le bureau de change est situé en plein coeur de Perly. Image: JFM

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un bureau de change a été braqué mardi au 282 route de Saint-Julien, à Perly (GE). Deux hommes munis d’une arme de poing sont entrés dans le bureau vers 9h45. Il n'y a pas eu de blessé, indique la police. Les deux voleurs ont pris la fuite en direction de la frontière toute proche. La collaboration transfrontalière a été activée. Les bandits seraient cependant repartis sans rien emporter.

Tout s'est passé très vite, raconte un témoin, rencontré peu après midi. Les deux hommes semblaient connaître les horaires des employés. Ils sont arrivés en même temps que l'un d'eux, une jeune femme, qu'ils ont prise en otage en lui braquant une arme sur la tempe. L'employé déjà à l'intérieur n'a pas eu d'autre choix que d'ouvrir la porte.

Cependant, dans la panique, les deux bandits n'ont pas compris qu'il fallait refermer la première porte pour ouvrir la seconde, un dispositif de sécurité habituel dans ce genre de situation.

Dans le stress, ils auraient alors stoppé leur action et couru récupérer leur véhicule garé à quelque distance. L'employé à l'intérieur avait dû alerter les secours.

Cinq voitures de police banalisées sont arrivées en trombe et se sont garées en travers de la route, raconte l'employée d'une boulangerie située juste en face et qui fumait une cigarette sur le trottoir. Elle ne s'était pas rendu compte du braquage jusqu'à l'arrivée de la police. «De véritables cowboys qui ont bloqué la route de saint-Julien durant une petite heure. On a eu un peu les chocottes», dit-elle en servant un pain.

Le dernier braquage à Perly remonte au mois d'avril dernier. Deux individus encagoulés ont fait irruption dans une station d'essence, le 20 avril vers 21h15. Malgré la rapidité de l'intervention, les deux braqueurs ont pris la poudre d'escampette avant l'arrivée des gendarmes.

Créé: 25.10.2016, 13h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.