Passer au contenu principal

ElectionsCafouillage à Fribourg: pas d'inquiétude à Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel utilise le même système informatique que son voisin fribourgeois pour comptabiliser les votes lors d'élections.

Alain Ribaux, Conseiller d'Etat du canton de Neuchatel lors d'une conférence de presse. (11 décembre 2018)
Alain Ribaux, Conseiller d'Etat du canton de Neuchatel lors d'une conférence de presse. (11 décembre 2018)
archive, Keystone

Le cafouillage dans le canton de Fribourg lors du deuxième tour de l'élection au Conseil des Etats le 10 novembre n'inquiète pas vraiment le canton de Neuchâtel. Ce dernier utilise le même système informatique.

Répondant à une question du Vert'libéral Mauro Moruzzi, le conseiller d'Etat Alain Ribaux a déclaré mercredi que «le cas fribourgeois ne doit pas nous inquiéter». Il découle de la conjonction du 2e tour au Conseil des Etats et de la tenue d'élections communales sans dépôt de liste.

«Ce cas de figure n'existe pas à Neuchâtel», a ajouté Alain Ribaux. «Des tests importants vont être organisés en vue des élections communales du 14 juin, comme avant chaque scrutin», a-t-il expliqué.

Le conseiller d'Etat a précisé que pour éviter des retards dans les grandes communes, comme ce fut le cas en ville de Neuchâtel il y a quatre ans, l'Etat va leur proposer un outil de numérisation pour faciliter le dépouillement entre listes compactes et modifiées.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.