Le canton de Genève a une nouvelle chancelière

Suisse Le Conseil d'Etat a nommé lundi Michèle Righetti, l'actuelle directrice générale adjointe des HUG, à ce poste.

Mme Righetti a travaillé en lien direct avec plusieurs conseillers d'Etat.

Mme Righetti a travaillé en lien direct avec plusieurs conseillers d'Etat. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Michèle Righetti, 46 ans, est la nouvelle chancelière de l'Etat de Genève, a annoncé lundi le département présidentiel. L'actuelle directrice générale adjointe des Hôpitaux universitaire de Genève (HUG), titulaire d'un brevet d'avocat, succède à ce poste à Anja Wyden Guelpa.

Longue expérience

Cette nomination a été effectuée par le Conseil d'Etat fraîchement élu le 6 mai dernier. Mme Righetti dispose d'une longue expérience au sein de l'administration, où elle a exercé les fonctions de directrice juridique, de secrétaire générale de département et de directrice générale de l'office cantonal de la détention.

Mme Righetti a travaillé en lien direct avec plusieurs conseillers d'Etat, au service de différentes politiques publiques relevant notamment de l'action sociale, de la santé, de l'économie, des affaires extérieures et de la sécurité. La nouvelle chancelière est depuis trois ans aux HUG.

Deuxième femme

Mme Righetti sera formellement désignée lors de la séance d'installation du nouveau Conseil d'Etat genevois le vendredi 1er juin. La chancelière succède à Anja Wyden Guelpa, qui a exercé cette fonction durant huit années et demie. Mme Righetti deviendra la 21e titulaire à ce poste et la deuxième femme à l'occuper. (ats/nxp)

Créé: 14.05.2018, 17h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.