Passer au contenu principal

GenèveLa chaleur oblige le musée à fermer des salles

Le Musée d'art et d'histoire de Genève s'est vu contraint de fermer les salles d'exposition dont la température dépasse les 30 degrés.

Le MAH ne dispose pas de climatisation, rappelle son directeur.
Le MAH ne dispose pas de climatisation, rappelle son directeur.
Archives, Keystone

Le Musée d'art et d'histoire de Genève (MAH) a été contraint de fermer certaines salles au public, samedi, à cause de la canicule. Cette mesure est prise dès que le thermomètre dépasse 30 degrés, a expliqué à Keystone-ATS le directeur de l'institution Jean-Yves Marin.

Contrôle d'heure en heure

Le MAH n'a pas pu être rénové et ne dispose pas de climatisation, a rappelé M.Marin. Quand il fait trop chaud, des salles doivent donc être temporairement fermées, pour le confort des visiteurs et des surveillants. Ce dispositif est activé en général deux jours par année. Mais cette moyenne est déjà dépassée en 2018.

«C'est une situation que je suis le premier à déplorer», a souligné M.Marin. Les employés du musée s'informent de la température sur leur téléphone portable et l'alerte est donnée dès que les 30 degrés sont atteints. Des relevés réguliers sont faits et le contrôle s'opère presque heure par heure.

Salle ouverte malgré la canicule

C'est généralement le premier étage du MAH, celui des beaux-arts, qui est concerné par ces fermetures. Au rez-de-chaussée, le mercure plafonne souvent à 26 ou 27 degrés. Pour les oeuvres, la chaleur n'est pas dramatique. Ce qu'elles redoutent, ce sont les brusques changements de température, a noté M.Marin.

Samedi, une salle de peintures est restée ouverte au public, malgré la canicule. Il s'agit d'une exposition de tableaux de Ferdinand Hodler, mise sur pied dans le cadre du centenaire de la mort de l'artiste. Le personnel s'est organisé et a installé une dizaine de ventilateurs pour rafraîchir le lieu, a indiqué le directeur du MAH.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.