Passer au contenu principal

Cointrin contrôlera la présence d'explosifs sur les passagers

Cette nouvelle mesure, exigée par l’Union européenne, sera effectuée lors du contrôle de sécurité.

Genève Aéroport précise qu'un capteur de molécules de la forme d’un petit bâtonnet sera posé successivement sur les mains puis les vêtements des voyageurs, choisis de manière aléatoire dans la file.
Genève Aéroport précise qu'un capteur de molécules de la forme d’un petit bâtonnet sera posé successivement sur les mains puis les vêtements des voyageurs, choisis de manière aléatoire dans la file.
Frautschi (Archives)

C’est Zurich qui a vendu la mèche, alors que Genève ne préférait pas en parler publiquement. A partir du 1er septembre, tous les voyageurs au départ d’aéroports suisses et européens pourront être soumis à un contrôle chimique de détection d’explosifs. Cette nouvelle mesure est exigée par l’Union européenne. Elle s’ajoutera aux vérifications habituelles effectuées lors du contrôle de sécurité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.