Passer au contenu principal

ValaisLe colleur des affiches visant les Darbellay puni

L'ancien cadre de l'UDC valaisanne avait avoué cette semaine avoir posé les affiches et l'avoir fait seul. Il est condamné à une peine pécuniaire.

Les affiches avaient été placardées sur les grands axes du Valais central.
Les affiches avaient été placardées sur les grands axes du Valais central.
DR/ Facebook

Le Tribunal de Martigny (VS) a condamné un ancien cadre de l'UDC valaisanne à une peine pécuniaire avec sursis pour diffamation. En 2017, il avait posé des affiches qui portaient atteinte à Christophe Darbellay et à son père.

L'accusé, juriste, a avoué cette semaine lors de son procès avoir posé les affiches et l'avoir fait seul. Le tribunal de district de Martigny l'a condamné à 50 jours-amende à 120 francs avec sursis de deux ans et à une amende de mille francs, a indiqué vendredi à Keystone-ATS le juge Jean-Marc Wichser, confirmant une information diffusée par des médias valaisans.

«Très satisfaits»

Le condamné devra verser 2000 francs au père de Christophe Darbellay pour tort moral et 3500 francs pour ses frais de justice. Les deux autres membres de l'UDC ont été acquittés.

«Nous sommes très satisfaits de la décision du tribunal», a indiqué à Keystone-ATS Léonard Bender, avocat du père de Christophe Darbellay. La plainte pénale avait été déposée en mars 2017, en pleine campagne électorale pour le Conseil d'Etat. Les affiches avaient été placardées sur les grands axes du Valais central dans les régions de Savièse, Conthey et Fully. Leur graphisme rappelait celui utilisé par l'UDC pour l'expulsion des criminels étrangers.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.