Conflit autour de la redevance hydraulique

ValaisPlusieurs communes valaisannes ont obtenu que le Tribunal fédéral annule une décision de la justice valaisanne sur la redevance hydraulique.

La redevance hydraulique fait l'objet d'un bras de fer au Valais entre les CFF, le canton et plusieurs communes.

La redevance hydraulique fait l'objet d'un bras de fer au Valais entre les CFF, le canton et plusieurs communes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs communes valaisannes obtiennent partiellement gain de cause dans le conflit qui les oppose aux CFF et au canton sur l'impôt spécial prélevé par ce dernier. Selon le Tribunal fédéral, la justice cantonale doit entrer en matière sur leur action.

À la fin 2012, les CFF avaient annoncé aux communes de Finhaut, Martigny, Martigny-Combe, Salvan, Trient et Vernayaz qu'elles allaient toucher 4,7 millions de francs à titre de redevance hydraulique pour 2012. Mais quelques jours plus tard, l'ex-régie était revenue sur sa promesse: en se fondant sur un avis de droit du canton qui les assujettissait à l'impôt spécial sur les forces hydrauliques, les CFF indiquaient que le montant annoncé serait amputé de 60%.

Victoire partielle

Les communes ont réagi en attaquant les CFF et le canton devant le Tribunal cantonal. Elles ont réclamé aux premiers la somme retranchée, soit 2,4 millions. Elles ont aussi conclu qu'il soit constaté que le canton n'avait pas le droit de prélever l'impôt spécial auprès des CFF.

Les CFF et les communes ont aussi agi contre les décisions de taxation du Département valaisan des finances. En octobre 2018, le tribunal a statué sur les trois recours déposés par les communes, le canton et les CFF et les a rejetés.

Dans un arrêt publié jeudi, le Tribunal fédéral annule partiellement la décision de la justice valaisanne: celle-ci aurait dû entrer en matière sur le recours des communes. En conséquence, le Tribunal cantonal devra se saisir à nouveau du dossier et examiner quelle part due par les CFF relève de l'impôt spécial ou de la redevance. (arrêt 2C_1007/2018 du 16 octobre 2019) (ats/nxp)

Créé: 21.11.2019, 12h00

Articles en relation

Vers un statu quo sur la redevance hydraulique

Suisse Cantons et communes se sont opposés à une baisse de la redevance pour les exploitants de centrale hydraulique. Le Conseil national a préféré s'incliner. Plus...

Redevance hydraulique: les Etats pour un statu quo

Suisse Le Conseil des Etats a refusé de réduire la redevance hydraulique, puisqu'une lente amélioration se dessine du côté des prix et que l'énergie hydraulique reste rentable. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.