Le Conseil d'Etat salue ses projets d'envergure

Canton de NeuchâtelLe Conseil d'Etat a tiré le bilan de mi-législature, revenant sur les multiples projets de transports qui attendent encore Neuchâtel.

Alain Ribaux, président du Conseil d'Etat neuchâtelois, a rappellé les principaux projets du programme d'impulsions.

Alain Ribaux, président du Conseil d'Etat neuchâtelois, a rappellé les principaux projets du programme d'impulsions.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le canton de Neuchâtel a inversé la tendance et rompu la spirale négative, a déclaré vendredi Alain Ribaux, président du Conseil d'Etat, à l'occasion d'un bilan de mi-législature devant les journalistes. Selon lui, le canton a profondément changé en quelques années.

En moins de dix ans, le nombre de communes a été divisé par deux, la suppression des districts a été acceptée et le canton a vu l'émergence de quatre régions, a ajouté le conseiller d'Etat. Plusieurs projets d'envergure ont abouti, dont les contournements routiers du Locle et de La Chaux-de-Fonds et le tracé de ligne directe ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

«La ligne directe permettra de relier à l'horizon 2030 plusieurs régions d'une même agglomération de 140'000 habitants en 14 minutes», a expliqué Laurent Favre, chef du Département territorial et de l'environnement. «On veut un effet comme le M2 à Lausanne», car les deux grandes villes seront aussi proches que deux quartiers de Lausanne.

Le directeur régional des CFF Ouest, Alain Barbey, a ajouté qu'après Le Léman Express, le prochain chantier d'envergure sera la ligne directe entre les deux villes. Ce tracé se fera en voie normale et par des trains conventionnels pour qu'ils puissent se connecter aux grandes agglomérations.

Il a rappelé que la ligne directe n'empêchera pas les travaux dès 2021 pendant huit mois sur la ligne actuelle qui sera interrompue pendant huit mois. «Les travaux auront lieu surtout dans les tunnels et ne seront pas faits dans le vide», car ils serviront par exemple à mieux connecté le Val-de-Travers au réseau quand la ligne directe sera en place.

Ligne TGV pas menacée

Alain Barbey a ajouté que les CFF allaient développer le partenariat avec l'exploitant des transports publics neuchâtelois TransN pour leur permettre de croître sans les absorber. TransN reprendra notamment la concession de la ligne du Val-de-Travers.

Le directeur régional des CFF a voulu rassurer la population sur la liaison TGV par le Jura. «Il n'y a aucun plan à fermer la ligne historique reliant Lausanne à Paris, via Vallorbe et Frasne». Des trains à deux étages seront mis en service. L'horaire et le matériel roulant entre Neuchâtel et Frasne seront aussi améliorés, a précisé Alain Barbey. (ats/nxp)

Créé: 23.08.2019, 15h10

Articles en relation

Les grévistes de la Providence vont à Strasbourg

Neuchâtel Les employés de l'hôpital neuchâtelois veulent faire valoir leurs droits devant la Cour européenne à Strasbourg. Plus...

Les passages piétons resteront éclairés de nuit

Neuchâtel Les communes peuvent éteindre l'éclairage public au cœur de la nuit mais le Service cantonal des ponts et chaussées recommande de continuer à éclairer les passages piétons. Plus...

Transfert de 43 km de routes aux communes

Neuchâtel Les communes seront chargées d'assurer l'entretien de ces nouvelles routes, avec l'aide du gouvernement neuchâtelois. Plus...

2348 jeunes vont faire leur rentrée dans les lycées

Neuchâtel Les étudiants neuchâtelois vont reprendre le chemin des salles de classe des voies gymnasiale et de culture générale. Les effectifs sont stables. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...