Menaces contre l'aéroport: le Ministère public ouvre une enquête

GenèveDes appels anonymes d'une personne ont fait part mardi à une instance genevoise d'une menace contre l'aéroport. Une perquisition a eu lieu à son domicile à Annecy.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des appels anonymes d'une personne ont fait part hier à une instance genevoise d'une menace ce mercredi contre l'aéroport de Genève, dans le secteur français. Les forces de l'ordre françaises ont mené une perquisition au domicile, à Annecy (Haute-Savoie), de l'auteur des coups de fil, selon une source proche du dossier. Des enquêtes sont réalisées de part et d'autre de la frontière. Une procédure a été ouverte par le Ministère public genevois.

Notre reportage: ««Avec ce qui se passe, je préfère qu'on fouille tout le monde»

Depuis ce mercredi matin, un grand nombre de policiers procèdent à des contrôles d'identités systématiques de voyageurs à l'entrée de l'aéroport, selon plusieurs témoignages. «Il y a un gros dispositif policier, c'est impressionnant», observe une personne présente sur le site. Selon nos sources, une information reçue cette nuit a été prise très au sérieux, vu l'actualité marquée par plusieurs attentats dans les pays voisins, en France et en Allemagne.

L'accès au bâtiment a été ralenti. A l'extérieur, même les véhicules se rendant sur le site aéroportuaire font l'objet de contrôles, selon d'autres témoignages. Des bouchons se sont formés aux abords de l'aéroport.

Le degré de sécurité a été relevé par la police genevoise, confirme-t-elle ce mercredi vers 9h30, sur sa page Facebook. «A la suite d'informations reçues, en cours de vérification, et dans le contexte actuel de contrôles renforcés, des contrôles préventifs de sécurité sont en cours sur le site de Genève-Aéroport, et ce pour une durée indéterminée.»

«Les informations reçues doivent être vérifiées. Le volet de l'enquête se déroule en France», précise à la 24 Heures Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police cantonale.

La police cantonale prie les passagers «de prévoir un délai supplémentaire pour les formalités d'enregistrement».

Développement suit.

Créé: 27.07.2016, 08h40

Articles en relation

«Avec ce qui se passe, je préfère qu’on fouille tout le monde»

Reportage à Cointrin «On rentre d’Olbia, expliquent des Genevois. Les dispositifs de sécurité sont montés de plusieurs crans, ici comme là bas.» Plus...

Une femme poursuivie pour une fausse alerte à la bombe à Cointrin

Genève Le contrôle d'identité généralisé à l'aéroport a été levé en ce début d'après-midi par la police genevoise. Le Ministère public genevois a ouvert une enquête. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.