Passer au contenu principal

Avec ou sans cornes, la question vache indispose les paysans

L’initiative «pour les vaches à cornes» anime les campagnes où la réalité est plus complexe qu’il n’y paraît. Reportage.

Dans sa ferme du Maran, à quelques enjambées de Saint-Ursanne (JU), Christine Boner pose un livre sur la table de la cuisine. L’ouvrage intitulé «De la dignité de la vache» est signé par un collectif d’auteurs dont Armin Capaul, ce paysan grison qui a lancé l’initiative «pour des vaches à cornes». Les Suisses voteront le 25 novembre. Et si le texte fait souvent sourire, chez les agriculteurs, il est source de préoccupations.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.