Passer au contenu principal

Le coronavirus fait de l’ombre aux municipales

Les Exécutifs genevois seront désignés mardi 7 avril. L’entre-deux-tours se joue sur les réseaux sociaux.

La dernière place à l’Exécutif de la Ville de Genève devrait se jouer entre la PDC Marie Barbey-Chappuis et le PLR Simon Brandt.
La dernière place à l’Exécutif de la Ville de Genève devrait se jouer entre la PDC Marie Barbey-Chappuis et le PLR Simon Brandt.
Salvatore Di Nolfi, Keystone

Dans les rues désertes de Genève, leurs portraits se baladent à flanc de tram et décorent les trottoirs. Les publicités pour les candidats au Conseil administratif rappellent qu'une campagne électorale est bien en cours. Il s'agit de la seule présence sur l'espace public de ces treize politiciens, confinement oblige. L'Etat de Genève a décidé de maintenir le second tour des Municipales prévu dimanche 5 avril, reportant les résultats au mardi 7 avril. La crise du Coronavirus force les partis à mener une drôle de campagne où l'équilibre entre visibilité et retenue est difficile à trouver.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.