Coronavirus: le patient anglais a transité par Cointrin

SantéLe Britannique à l'origine de la contamination de cinq personnes en France voisine est passé par l'aéroport de Genève à deux reprises.

Le hall des départs de Genève Aéroport.

Le hall des départs de Genève Aéroport. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jusqu’à présent, la Suisse est épargnée par l’épidémie de coronavirus. Aucun cas n’a été annoncé sur le sol helvétique. Cependant, un Britannique porteur du virus a bien transité par Cointrin à la fin du mois de janvier, a appris «24heures». C’est lui qui est à l’origine de la contamination de cinq personnes qu’il a côtoyées dans un chalet aux Contamines-Montjoie.

Cet homme, que les médias locaux présentent comme un homme d’affaires d’une quarantaine d’années, s’est rendu à Singapour pour une conférence entre le 20 et le 23 janvier, où il aurait contracté le virus. Il a ensuite passé quatre jours dans la station de ski haute-savoyarde, située à 75 kilomètres de Genève.

Risque «très faible»

Selon nos informations, il a transité par Cointrin à deux reprises: pour le vol aller le 24 janvier (depuis Londres et non directement depuis Singapour) et pour le retour le 28 janvier, sur un vol Easyjet «EZS8481» à destination de Londres-Gatwick. «La compagnie Easyjet a été informée par les autorités sanitaires britanniques qu'un passager ayant récemment voyagé sur l'un de ses vols a depuis été diagnostiqué avec le coronavirus», confirme David Folley, qui gère la communication de la compagnie aérienne en Suisse.


Lire aussi: Cinq cas de coronavirus signalés en France voisine


Ce n’est que quelques jours après son retour à Brighton, ville au sud de l’Angleterre où il réside, que le Britannique s’est rendu compte qu’il était porteur du virus. «Le client ne présentant alors aucun symptôme, le risque pour les passagers du vol est très faible», tient à souligner David Folley. Le porte-parole précise que «tous les membres d’équipage en service sur ce vol ont été invités à surveiller leur état de santé pendant une période de 14 jours à compter du vol.» Une période qui se termine justement ce mardi et «aucun d’entre eux ne présente de symptômes».

De leur côté, les autorités sanitaires suisses et britanniques ont pris contact avec les passagers qui étaient assis à proximité du patient anglais dans les deux vols, afin de leur fournir des recommandations d’usage.

Créé: 10.02.2020, 17h24

Articles en relation

Comment la Suisse gère la crise sanitaire du coronavirus

Le Matin Dimanche Le coronavirus suscite des interrogations infinies. Quel est le degré de préparation de la Suisse face à la menace? Comment agiraient nos hôpitaux si une épidémie survenait? Tour d’horizon. Plus...

L'OMS face au coronavirus: tout comprendre en cinq points

Coronavirus En période de crise sanitaire mondiale, l’agence onusienne basée au bout du lac est en première ligne. Comment travaille-t-elle? Plongée en coulisse. Plus...

Cinq cas de coronavirus signalés en France voisine

Épidémie Il s'agit de quatre adultes et d'un enfant qui ont côtoyé aux Contamines Montjoie un Britannique de retour de Singapour. Plus...

Les touristes chinois interdits de restaurant

Lausanne Entre clients refusés, mise en quarantaine volontaire et salles vides, petit tour des restaurants asiatiques face au coronavirus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.