Passer au contenu principal

Un cours sur la bonne façon de tuer un poisson

Depuis janvier, cette connaissance pratique est exigée pour l’obtention du brevet de pêche.

Une truite en silicone pour expliquer comment étourdir puis égorger un poisson.
Une truite en silicone pour expliquer comment étourdir puis égorger un poisson.
STEEVE IUNCKER GOMEZ

D’abord asséner deux ou trois coups de matraque sur le sommet du crâne, puis égorger. C’est la marche à suivre pour abréger les souffrances d’un poisson qu’on vient de pêcher. L’assommoir, qui fait partie de l’équipement de tout bon pêcheur, ne fait qu’étourdir l’animal, il ne le tue pas. «Pour cela, il faut le saigner en enfonçant un couteau dans les branchies et en coupant jusque sous la gorge. Cela sectionne le canal branchial, l’artère qui relie le cœur et le cerveau», explique Maxime Prevedello, président de l’Association genevoise des sociétés de pêche (AGSP), en joignant le geste à la parole.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.