Crédit de 32 millions pour atténuer le bruit des routes

Canton de Fribourg Les députés fribourgeois ont accepté ce mercredi un décret sur un crédit pour des mesures d'assainissement des routes cantonales.

Le crédit assurera des mesures d'assainissement, dont la pose de revêtement phonoabsorbant sur 88 kilomètres.

Le crédit assurera des mesures d'assainissement, dont la pose de revêtement phonoabsorbant sur 88 kilomètres. Image: illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Grand Conseil fribourgeois a voté mercredi un décret portant sur un crédit de 32 millions de francs pour assainir les routes du canton contre le bruit jusqu'en 2022. Le rapport coût-bénéfice des revêtements phonoabsorbants a fait l'objet d'une discussion.

Le décret a été accepté à l'unanimité des 100 voix exprimées. Le crédit assurera des mesures d'assainissement, dont la pose de revêtement phonoabsorbant sur 88 kilomètres potentiellement, pour un montant total de 35 millions de francs. La différence provient notamment de la contribution fédérale de plus de 3,6 millions.

Reste que le revêtement phonoabsorbant ne constitue pas la panacée. «Il présente une durée de vie de 10 à 15 ans seulement (ndlr: moitié moins qu'un revêtement traditionnel)», a relevé le député PLR Jean-Daniel Wicht, rapporteur de la commission ad hoc. «Lors de travaux, le remplacement implique une pose sur 50 mètres au moins pour lui garder son effet», a ajouté le Vert Bruno Marmier.

Réduction de vitesse

Ce dernier a déposé un amendement demandant qu'avant chaque investissement pour un revêtement phonoabsorbant un essai de réduction de vitesse soit effectué sur le tronçon concerné. Jugé compliqué à appliquer, le texte a été balayé par 87 voix contre 12 et 2 abstentions, soutenu notamment par le groupe Vert Centre Gauche.

Les routes représentent la cause principale de l'exposition au bruit à laquelle la population est soumise. Les effets du bruit sur la santé impliquent des lésions des organes de l'audition, des troubles de la communication, des perturbations du sommeil, des effets cardiovasculaires et physiologiques et des troubles psychiques.

La protection des riverains contre le bruit routier est une tâche importante, incombant aux collectivités publiques, a rappelé le conseiller d'État Jean-François Steiert, en charge des constructions. Les réalisations de projets de protection servent à préserver la santé des riverains et à améliorer leur cadre de vie. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2020, 11h50

Articles en relation

La lutte contre le bruit routier patine

Suisse L'assainissement du bruit routier a pris un certain retard et plus d'un million de personnes souffrent encore de nuisances sonores excessives à leur domicile. Plus...

Vers une amélioration de la lutte contre le bruit

Suisse Le parlement s'est prononcé en faveur d'une motion qui demande une meilleure protection contre les nuisances sonores routières. Plus...

La police traque les bruits inutiles du trafic

Canton de Fribourg La Police cantonale de Fribourg a mené samedi une action pour combattre les nuisances sonores superflues dans la circulation. Comm

La lutte contre les nuisances sonores avance

Genève aéroport Cointrin a transmis un projet à l'OFAC proposant des mesures de réduction du bruit de son activité. Plus...

Le silence des voitures électriques divise à Berne

Conseil des Etats Trop silencieuses, les automobiles fonctionnant à l'électricité devront faire du bruit. Le Conseil des Etats est partagé. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.