Un «Dark Vador» attaque la prison de Champ-Dollon

InsoliteUn homme affublé du masque de Dark Vador et d’un bâton a menacé des gardiens à l’entrée de l’établissement.

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est devant la prison de Champ-Dollon, à Puplinge, que s’est joué samedi soir un ersatz du septième épisode de la «Star Wars». Un homme portant le masque de Dark Vador et tenant une sorte de bâton a menacé des agents de détention, qui ont dû croire à un mauvais film.

L’individu s’est présenté dans cet accoutrement, peu après 22 h 30, au poste de contrôle de l’établissement de détention préventive pour demander le nom du directeur. Prié de passer son chemin, le personnage a hurlé des insultes visant le haut fonctionnaire, absent à cette heure, puis s’est acharné sur le matériel avec son bâton, laissant plusieurs impacts sur l’interphone notamment, selon nos informations.

Alertée, la police confirme l’incident. «Quand les agents sont arrivés, cet homme tapait sur la grille d’entrée, explique le porte-parole Jean-Claude Cantiello. Il portait un masque de Dark Vador et tenait une crosse de hockey. Il a été interpellé et emmené au poste de la Servette.» Les policiers n’ont pas constaté qu’il se trouvait en état d’ébriété. On n’en sait pas plus sur ses motivations. Toujours est-il que l’assaillant connaît bien Champ-Dollon. Il y a deux ans, le Français âgé de 38 ans a passé plusieurs mois en cellule, notamment pour mise en danger de la vie d’autrui.

Pour l’heure, aucune plainte n’a été déposée par des fonctionnaires de la prison. Le prétendu cyborg s’en tire avec une contravention pour troubles à l’ordre public.

Créé: 23.05.2016, 10h47

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.