Passer au contenu principal

Deux Romands racontent leur guerre contre Daech

Ils ont moins de 30 ans et sont des Suisses d’ici. Depuis quatre mois, deux Romands sont en Syrie pour participer à la révolution socialiste de leurs «camarades kurdes».

Benjamin (à gauche) pose avec un camarade et un drapeau des YPG.
Benjamin (à gauche) pose avec un camarade et un drapeau des YPG.
DR

Il a d’abord fallu télécharger une application cryptant les échanges de messages. Puis développer des trésors de créativité pour, enfin, entrer en contact. Benjamin* a «entre 25 et 30 ans». Il est Romand, fils de paysan. Et depuis quatre mois il est en Syrie avec «une kalachnikov, cinq chargeurs et deux grenades».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.