Ils empruntent un bolide et se font flasher deux fois

GenèveTrois personnes qui effectuaient une course d'essai avec une voiture sportive ont été flashés à deux reprises en excès de vitesse, lundi, à Genève.

Le bolide a été flashé à deux reprises, lundi, à Genève. (Photo d'illustration)

Le bolide a été flashé à deux reprises, lundi, à Genève. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lundi, peu avant 18 heures, un couple se présente dans un garage de la rive droite, à Genève, afin d'effectuer une course d'essai. Leur choix s'est porté sur un véhicule sportif d'une puissance de 320 chevaux, selon un communiqué de la police cantonale genevoise. La femme s'est acquittée des démarches administratives et a quitté les lieux au volant de la voiture, l'homme à ses côtés comme passager.

A la rue du Village, sur la commune de Vernier, ils se sont arrêtés, afin de faire monter un ami, lequel s'est assis sur la banquette arrière. Ils sont ensuite parti en direction de la route de Peney.

63 km/h de trop

A cet endroit, après un bref arrêt, le passager arrière a pris place au volant. Sur la route de Verbois, limitée à 50km/h, un radar mobile s'est enclenché: le conducteur a roulé à 119km/h, soit un dépassement de vitesse de 63km/heure.

Suite à cela, ils ont continué leur chemin et à l'intersection avec la route du Mandement, un second échange de conducteur étant effectué: l'autre homme a pris place au volant. Ils sont repartis en direction de la route d'Aïre-la-Ville. A son tour, l'individu a déclenché le même radar en repassant sur la route de Verbois, cette fois-ci à une vitesse de 73 km/heure.

Finalement, ils ont déposé le dernier arrivant à la rue du Village, puis sont retournés au garage restituer la voiture.

Convoqués par la Brigade judiciaire, ils ont été entendus. Le conducteur ayant dépassé la limitation de vitesse de 63 km/h a été mis à disposition du Ministère public.

(comm/nxp)

Créé: 20.09.2018, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.