Eric Stauffer brise le silence et défend Maudet

GenèveL'ancien élu MCG, Eric Stauffer, livre dans un entretien au Matin Dimanche les coulisses du voyage controversé de Pierre Maudet, avant de prendre sa défense.

«Lorsqu'on est conseiller d'État, il n'y a pas de voyages privés ou professionnels», déclare Eric Stauffer.

«Lorsqu'on est conseiller d'État, il n'y a pas de voyages privés ou professionnels», déclare Eric Stauffer. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’ancien patron du MCG Eric Stauffer donne sa version du voyage d'Abu Dhabi et vole au secours du désormais ex-président du gouvernement genevois Pierre Maudet.

Dans un entretien accordé au Matin Dimanche, il affirme d'un ton assuré: «Pierre Maudet est quelqu’un de foncièrement honnête. Je peux en témoigner.»

Au sujet de l'affaire proprement dite, Eric Stauffer mentionne que le voyage controversé de Pierre Maudet à Abu Dhabi en 2015 visait à faire revenir une institution bancaire chinoise à Genève. Alors que le conseiller d'Etat a longtemps affirmé qu'il s'agissait d'un voyage privé, l'ex-élu MCG livre une autre version.

«Lorsqu'on est conseiller d'État, il n'y a pas de voyages privés ou professionnels, c'est une fonction 24 h/24 h, 365 jours par an», indique Eric Stauffer dans un entretien au Matin Dimanche. L'ex-MCG a servi d'intermédiaire entre le magistrat et «un chef d'Etat d'un pays de la zone Europe qui entretient à la fois des liens très proches avec Mohammed ben Zayed al-Nahyan et les autorités chinoises».

Or l'ex-chef de cabinet de Pierre Maudet a tout «fait capoter», selon M. Stauffer. «Mes démarches ont été interrompues par un coup de fil du chef de cabinet qui m'a informé qu'il avait, par ses relations, finalement obtenu que Pierre Maudet soit invité à l'occasion du Grand Prix de formule 1», explique-t-il. «Une rencontre allait être organisée à cette occasion».

Alors qu'il organisait ce «voyage personnalisé» «avec l'assurance d'un contact solide», Eric Stauffer estime que les Libanais «ont juste oeuvré pour que Pierre Maudet fasse partie des 200 à 300 personnes qui sont invitées à chaque fois par le prince et tous frais payés». Le magistrat ne pouvait pas refuser de se faire offrir le voyage, «cela aurait été perçu comme un affront». Et de poursuivre: «si Genève ne veut pas être à la ramasse, il nous faut des gens dynamiques tels que lui pour défendre ses intérêts».

«Querelles personnelles»

Installé en Valais après son retrait de la vie politique genevoise, Eric Stauffer était membre du conseil d'administration de Genève Aéroport lors du renouvellement de la concession à Dnata, une entreprise d'Emirates Group. «Je peux certifier comme cela a déjà été dit que les appels d'offres et le critère de pondération ont été scrupuleusement respectés», avance-t-il.

Eric Stauffer affirme ne pas être proche de Pierre Maudet, «il ne fait pas partie de mes amis». Mais il estime que cette affaire a pris de telles proportions à cause de «querelles personnelles entre le procureur Jornot» et son affaire de la 'Garçonnière' et Pierre Maudet«. S'y ajoute »la mobilisation des policiers qui veulent lui faire payer sa réforme de l'institution", selon lui. (ats/nxp)

Créé: 16.09.2018, 10h34

Articles en relation

Pierre Maudet perd la présidence du Conseil d’État genevois et la Police

Genève Remaniement au sommet de l’État de Genève, le 2e en une semaine. Antonio Hodgers devient président du collège. La Police passe à Mauro Poggia. Plus...

Rétrogradé, Pierre Maudet se confie

Genève A l'issue de la séance du Conseil d'Etat durant laquelle Pierre Maudet a «renoncé» à la présidence ainsi qu'aux dicastères de la Police et de l'aéroport, l'élu PLR a répondu à quelques questions. Plus...

Les partis réagissent au retrait de Pierre Maudet de la présidence

Genève Pierre Maudet renonce provisoirement à la présidence du gouvernement genevois, reprise par Antonio Hodgers. La police passe à Mauro Poggia, l'Aéroport à Serge Dal Busco. Revivez notre direct. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.