Erwin Sperisen demande la récusation de la juge

JusticeL’ex-chef de la police du Guatemala et ses avocats dénoncent «un parti pris évident».

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La tension monte avant le nouveau procès d’Erwin Sperisen, fixé au 28 novembre. Comme il l’avait déjà fait en 2015, l’ancien chef de la police du Guatemala a demandé, mercredi, la récusation de la présidente de la Chambre pénale d’appel et de révision (CPAR), Alessandra Cambi Favre-Bulle. «Son refus de se récuser constitue une nouvelle et grave violation de la Convention européenne des droits de l’homme, qui garantit notamment le droit au juge indépendant et impartial», affirment Mes Giorgio Campá et Florian Baier, ses avocats. Ils évoquent un «parti pris évident».

Désormais, la CPAR sera amenée à se prononcer sur cette demande. En cas de refus, la défense se dit prête à formuler un nouveau recours au Tribunal fédéral. Quant au pouvoir judiciaire, il n’a pas souhaité commenter la demande de récusation.

Ce nouvel épisode fait suite à une série de décisions du Tribunal fédéral contraignant la justice genevoise à revoir sa copie et à libérer Erwin Sperisen. Si les juges de la Haute Cour ont bien reconnu qu’un «commando réunissait des policiers et des personnes externes en vue d’exécuter des homicides planifiés» à Pavón en 2005 et 2006, ils ont épinglé la procédure genevoise pour des appréciations «arbitraires» et des «témoignages incomplets».

De ce fait, un nouveau procès doit se tenir et le prévenu, condamné par la justice genevoise à la perpétuité, a pu être libéré le 25 septembre.

Depuis, le binational helvético-guatémaltèque porte un bracelet électronique et est contraint de se présenter dans un poste de police trois fois par semaine.

(24 heures)

Créé: 11.10.2017, 18h15

Articles en relation

Erwin Sperisen sortira de prison lundi

Justice L’ex-chef de la police du Guatemala quittera Champ-Dollon avec un bracelet électronique. Avant un nouveau procès. Plus...

Affaire Sperisen: la justice genevoise remise à l’ordre

Justice Le Tribunal fédéral rend un arrêt sévère. La condamnation de l’ex-chef de la police du Guatemala est annulée. Plus...

Un juge a-t-il accordé des fonds à une ONG anti-Sperisen?

Procès en appel Les avocats de l’ex-chef de la police guatémaltèque considèrent qu’un des juges est partial et demandent sa récusation. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...