Passer au contenu principal

«L’État s’est remboursé sur notre dos»

Le prêt du Canton a remplacé une partie de l’indemnité que devaient toucher les ex-employés de S3.

Ils comptaient dessus pour «diminuer le total» de leurs dettes. Suite à la procédure d’ajournement de faillite lancée par Swiss Space Systems (S3) le 18 novembre 2015, les ex-employés avaient droit à quatre mois d’indemnité en cas d’insolvabilité (ICI), comme le veut la loi. Or, ils ont touché moins de trois mois de cette assurance perte de gain. Motif: les salaires versés en août et partiellement en septembre 2015 grâce au prêt de 500 000 fr. octroyé par le Canton ont été déduits du total de l’ICI due.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.