Le fisc valaisan récupère 134 millions de francs

Impôts Près de dix ans après son introduction, l'amnistie fiscale de 2010 en Valais a largement bénéficié aux finances cantonales.

L'amnistie donne la possibilité aux citoyens valaisans de dénoncer spontanément leurs soustractions en matière d'impôts.

L'amnistie donne la possibilité aux citoyens valaisans de dénoncer spontanément leurs soustractions en matière d'impôts. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'amnistie fiscale introduite en Valais en 2010 a permis au canton de récupérer 134 millions de francs jusqu'ici. En une décennie, le Service des contributions cantonal a traité 2312 dossiers.

Ceux-ci représentent des revenus globaux de 170 millions de francs et pas moins de 2 milliards de francs de fortune. A contrario, 1643 autres cas ont été considérés comme de l'évasion fiscale. Des amendes ont ainsi été distribuées pour un total d'environ 10 millions de francs entre 2009 et 2019.

L'amnistie donne la possibilité aux citoyens valaisans de dénoncer spontanément leurs soustractions en matière d'impôts. Ils doivent les rembourser mais ne sont pas frappés d'amendes. (ats/nxp)

Créé: 10.09.2019, 15h46

Articles en relation

Contribuables et fraudeurs se sont auto-dénoncés

Neuchâtel Dans le cadre d'une amnistie transversale, relative tant au travail au noir qu'aux impôts ou encore à l'abus des prestations perçues, plus de 4000 personnes ont régularisé leur situation. Plus...

Record de dénonciations spontanées dans les cantons

Amnistie fiscale Les contribuables craignent les nouvelles dispositions sur l'échange automatique de renseignements. La palme revient au canton de Neuchâtel. Plus...

Prolongation de l'amnistie fiscale dans le canton

Neuchâtel Submergées par les dossiers de régularisations, les autorités ont décidé de laisser le dispositif en vigueur trois mois de plus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.