Passer au contenu principal

Les frontières ne sont pas fermées

Des travailleurs frontaliers s'inquiètent d'une éventuelle fermeture des frontières. Est-ce le cas? Quels types de contrôles sont effectués? Nos réponses.

Lucien Fortunati

Des travailleurs frontaliers s'inquiètent d'une éventuelle fermeture des frontières. Est-le cas? Nous faisons le point sur les mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre la propagation du coronavirus.

1. La Suisse a-t-elle fermé ses frontières?

Non. Le Conseil fédéral a réintroduit le contrôle aux frontières, comme le permet l'accord de Schengen. Précisons que ces contrôles ne sont pas généralisés, mais effectués «au cas par cas» selon la terminologie employée par le gouvernement.

2. Oui mais la frontière avec l'Italie, elle, est fermée?

Non. L'entrée en Suisse depuis l'Italie, par contre, n'est autorisée qu'à trois types de personnes: les citoyens suisses, ceux qui disposent d'un permis de séjour, et enfin ceux qui doivent voyager en Suisse pour des raisons professionnelles. Cela inclut donc les travailleurs frontaliers. Rappelons que la fermeture de certaines douanes doit permettre de canaliser les flux.

3. Qu'en est-il de la frontière avec la France?

«Il n’y a à ce jour et à cette heure pas de contrôles aux frontières entre la Suisse et la France.» Réponse du Département genevois de la sécurité. Il n'est donc pas nécessaire pour les travailleurs frontaliers (outre les documents d'identité usuels) de devoir présenter une attestation de l'employeur (par ex.) ou d'un contrat de travail. Si une telle fermeture – totale ou partielle – devait être édictée, cette décision serait prise par les deux pays. De surcroît, le libre passage du personnel de santé habitant en France et travaillant en Suisse (par ex.) devrait vraisemblablement être autorisé.

4. Trains ou bus circulent-ils entre la Suisse et la France?

Oui. À Genève, tant du côté des TPG que du Léman Express. La société exploitante du réseau ferroviaire Lémanis rappelle que la pandémie n'a, pour l'heure, aucun impact sur le trafic. Toutefois, elle annonce que «certaines adaptations sont attendues sur les lignes de Haute-Savoie». Ces dernières devraient être précisées, ce dimanche dès 17h00. Du côté des CFF et de Lyria, aucun changement ni restriction en lien avec le coronavirus n'est à signaler, pour l'heure.

----------

Quelles sources consulter?

La page dédiée des Chemins de fer fédéraux (CFF)

La page dédiée de la SNCF

Les mesures prises par le Conseil fédéral

----------

Recommandations de l'Office fédéral de la Santé publique

L’OFSP recommande aux voyageurs de ne pas se déplacer aux heures de pointe afin que les taux d’occupation restent constamment à un bas niveau. Dans la mesure du possible, toutes les portes des trains et des bus seront ouvertes dans les gares et aux arrêts de sorte qu’il ne soit pas nécessaire d’actionner leur ouverture en appuyant sur le bouton prévu à cet effet.

Dans les bus, la porte avant, près du conducteur, reste fermée, et l’espace réservé au conducteur est isolé. La vente de billets dans les bus est suspendue.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.