Passer au contenu principal

Genève inaugure, non sans peine, son dispositif antismog

Peu de véhicules sont déjà dotés du macaron, sésame pour rouler au centre en cas de pic. L'incertitude plane sur ses ventes. Les restrictions sont reconduites ce vendredi.

Ce jeudi, les véhicules les plus polluants avaient l’interdiction de rouler dans le coeur de l’agglomération genevoise. Une première dans le canton.
Ce jeudi, les véhicules les plus polluants avaient l’interdiction de rouler dans le coeur de l’agglomération genevoise. Une première dans le canton.
LAURENT GUIRAUD

Une journée hors du commun et pourtant si ordinaire. Genève a déclenché jeudi pour la première fois ses mesures de circulation différenciée, interdisant aux véhicules les plus polluants de rouler dans le cœur de l’agglomération alors qu’une pollution de particules fines était attendue. Mais, au ras du bitume, cette restriction historique n’a pas semblé émouvoir outre mesure les automobilistes, ce d’autant que le dispositif est en période transitoire, sans velléité de répression, laquelle serait de toute façon interdite par la justice en attendant qu’elle ait tranché sur un recours.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.