Pierre Maudet: «J'ai été élu pour me battre, pas pour me faire abattre»

PolitiqueLe Grand Conseil genevois a accepté une résolution demandant à l'élu de démissionner. C'est non!

Pierre Maudet n'est pas tenu de suivre la résolution du Grand Conseil.

Pierre Maudet n'est pas tenu de suivre la résolution du Grand Conseil. Image: Laurent Guiraud / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parlement genevois a encore augmenté la pression sur Pierre Maudet en adoptant, ce vendredi, une résolution lui demandant «de tirer immédiatement les conséquences qui s'imposent de la situation et de se retirer du Conseil d'Etat genevois». Acceptée par 66 voix contre 8 non et 15 abstentions, la résolution n'a toutefois par ébranlé la détermination du conseiller d'État genevois.

Les critiques pleuvent

De toutes parts, les critiques ont plu sur l'élu PLR qui, lui n'en a cure. «Jamais je ne céderai à une pression politique, médiatique ou économique, a-t-il déclaré peu avant le vote. Je ne démissionnerai pas.»

Formellement, le parlement ne peut certes destituer un conseiller d'État, mais sa prise de position politique démontre un peu plus l'isolement de Pierre Maudet au niveau institutionnel. Réagissant au vote, l'élu PLR n'a pas mâché ses mots. «J'ai été élu pour me battre, pas pour me faire abattre», a-t-il martelé. Il a égratigné au passage des députés, les accusant de ne pas respecter la présomption d'innocence et le droit d'être entendu, puisqu'il n'a pas été auditionné en commission sur la résolution.

«Jamais je ne céderai à une pression politique, médiatique ou économique»

Le vote intervient deux jours après une séance du Conseil d'État au cours de laquelle l'élu PLR s'est vu retirer de nouvelles prérogatives. Dès le 1er février, il ne sera plus en charge que du Développement économique, un département particulièrement réduit. Pierre Maudet s'est opposé en vain à cette répartition, votée par ses six collègues, y compris sa camarade de parti Nathalie Fontanet.

Devant le Grand Conseil ce vendredi, le conseiller d'État a estimé que cette répartition crée un «déséquilibre, qui sera source de problèmes pour la République».

Créé: 25.01.2019, 20h46

Articles en relation

Maudet ne dirigera plus que 30 fonctionnaires

Genève Le Conseil d’État genevois a finalisé sa réorganisation. Il l’a imposée à Pierre Maudet qui ne conserve pratiquement plus que la Direction du développement économique. Plus...

L’ombre de l’affaire Maudet envahit les travaux parlementaires

Grand Conseil Les députés ont accepté la demande du Ministère public d’étendre son enquête, mais «l’affaire» s’immisce partout. Plus...

PLR Suisse insiste : Maudet doit démissionner

Affaire Maudet La présidente du PLR Suisse Petra Gössi estime que Pierre Maudet «a bafoué les valeurs du parti» et «nuit au PLR genevois». Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.