Une gravière devient une réserve naturelle

ValaisLa revitalisation de ce site était prévue depuis près de 25 ans. Les travaux viennent tout juste de s'achever.

Une vue de la gravière des Epines, à Aproz (VS).

Une vue de la gravière des Epines, à Aproz (VS). Image: Alpiq - Michel Martinez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les mesures de compensation écologique liées au projet hydroélectrique Cleuson-Dixence ont donné naissance à un nouveau havre pour la faune sauvage en Valais. La transformation d'une gravière en réserve naturelle vient de s'achever.

Grande Dixence SA, Alpiq SA, le WWF et l'Etat du Valais ont collaboré pour mener à bien ces travaux, communique mercredi Alpiq. Cette réalisation avait été décidée en 1992, dans une convention de compensation écologique.

Divers travaux ont déjà été réalisés il y a une année. Les aménagements doivent recréer des marais à la végétation typique, des habitats pour les batraciens, des roselières et des îles à gravelots, une espèce des milieux humides devenue très rare en Suisse.

La revitalisation de cette gravière située à Aproz (VS) doit favoriser la conservation et le développement de la faune et de la flore indigènes. Le martin-pêcheur, le castor, différents reptiles pourront y trouver refuge. Un cheminement et des points de vue en bordure de la réserve permettent au public d'observer la nature. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2016, 13h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.