Grille salariale: les métiers «féminins» valorisés

Canton de Genève Le Conseil d'Etat genevois entend remplacer l'actuel système d'évaluation des fonctions publiques, en vigueur depuis 1974.

L'objectif pour le Conseil d'Etat est d'avoir un système équitable, cohérent et global. (Mercredi 11 octobre 2017)

L'objectif pour le Conseil d'Etat est d'avoir un système équitable, cohérent et global. (Mercredi 11 octobre 2017) Image: Archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Conseil d'Etat genevois a bouclé le projet SCORE de refonte du système d'évaluation et de rémunération de l'administration cantonale. Le salaire de 57% des personnes concernées augmentera, surtout dans la santé et le social.

«Personne ne verra son salaire baisser. S'il y a des changements, c'est à la hausse», a souligné mercredi devant les médias le conseiller d'Etat Serge Dal Busco, en charge des finances, lors de la présentation du projet SCORE (Système, Compétence, Rémunération et Evaluation). De fait, 57% des personnes en poste verront leur salaire augmenter pendant une période transitoire de six ans.

La nouvelle grille salariale bénéficiera surtout aux femmes, plus nombreuses dans les métiers de la santé et du social. La revalorisation de certaines fonctions sera aussi favorable à 60% des employés dans le bas et le milieu de l'échelle salariale. En revanche, 35% des plus de 45'000 fonctionnaires actuels verront leur progression salariale temporairement suspendue et 8% ne subiront pas d'effet.

Système obsolète

En vigueur depuis 1974, le système d'évaluation des fonctions de l'Etat de Genève est devenu obsolète. Il établit 2500 fonctions, dont 700 sont tombées en désuétude. Sa refonte liste 147 emplois références regroupés en 23 domaines professionnels. Elle remplace les 30 classes salariales par 20 niveaux de salaires et introduit une progression salariale linéaire, au lieu des deux niveaux actuels.

Cinq critères d'évaluation ont été retenus, dont le plus important est la compétence professionnelle (la formation, le savoir-faire). Certaines fonctions dans la sécurité, les finances publiques et l'informatique sont réévaluées à la baisse. Le salaire à l'engagement sera inférieur après l'entrée en vigueur du système, prévue au 1er janvier 2019.

Le Conseil d'Etat souligne que SCORE supprime plus d'un quart des indemnités et débours, critiqués par la Cour des comptes, en les intégrant au salaire. Ainsi, 43% des montants actuellement versés en indemnités sont intégrés dans la grille d'évaluation.

Syndicats opposés

Genève veut ainsi mettre en place un système équitable, cohérent et global, à l'image de ceux des cantons de Vaud et de Bâle-Ville ainsi que des Villes de Lausanne, Neuchâtel et Zurich. SCORE coûtera 60 millions de francs après six ans de mise en oeuvre, un montant qui redescendra à 40 millions, sur une masse salariale actuelle de 5 milliards. Le projet doit à présent être étudié par le Grand Conseil.

Le Cartel intersyndical du personnel de l'Etat et du secteur subventionné demande «son retrait pur et simple». Il estime que les baisses de salaire annuel atteindront 12% dans certains services. Membre du Cartel, le Syndicat interprofessionnel des travailleurs juge ce projet inacceptable, «car il mettrait fin au principe d'égalité de traitement dans les services publics et parapublics.» (ats/nxp)

Créé: 11.10.2017, 17h09

Articles en relation

Acculé par le MCG pour une étoile jaune, le Grand-Saconnex recule

Canton de Genève La Commune supprime l'étoile dorée qui figure au verso du permis piéton qu'elle délivre à de jeunes enfants pour les sensibiliser aux dangers de la circulation routière. Plus...

Plus de 450'000 francs pour la Marche de l'Espoir

Genève Les marcheurs de la 26e édition ont effectué une boucle de six kilomètres pour récolter des fonds. Plus...

14'000 personnes aux portes ouvertes de l'ONU

Genève Le temps d'une journée, le public a pu déambuler à loisir dans les couloirs du Palais des Nations. La Suisse était l'invitée d'honneur de cette édition. Plus...

Manifestation en faveur d'une ville pour tous

Genève À l'appel de nombreuses organisations, un millier de personnes ont dénoncé la crise du logement et la gentrification dans la cité de Calvin. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...