Passer au contenu principal

Quand l'Hôpital de Genève mandatait des proches de ses dirigeants

L'ancienne direction des HUG a payé plus de 16 millions une société dirigée par le frère du directeur des ressources humaines.

Image d'archives. L'entrée principale des HUG.
Image d'archives. L'entrée principale des HUG.
Lucien Fortunati

Des sociétés ayant un lien direct avec des dirigeants des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont été choisies pour fournir, pendant une dizaine d’années, des services à l’entreprise publique autonome. L’une d’elles, Balestrafic, était dirigée par le président du conseil d’administration de l’époque. L’autre, CSM SA, avait pour patron le frère du directeur des ressources humaines des HUG. Le Conseil d’Etat a révélé ces informations en répondant à une question du député socialiste Roger Deneys.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.