Pas d'indemnités pour un colonel égyptien

Canton de GenèveL'officier, qui a été détenu plus de six ans à Champ-Dollon après avoir agressé un inconnu dans les couloirs de l'Université de Genève, se trouve désormais en hôpital psychiatrique.

Mohamed El-Ghanam a passé plus de six ans à  la prison de Champ-Dollon (GE).

Mohamed El-Ghanam a passé plus de six ans à la prison de Champ-Dollon (GE). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Détenu plus de six ans à Champ-Dollon, un colonel égyptien qui avait agressé un inconnu dans les couloirs de l'Université de Genève, en 2005, ne sera pas indemnisé. Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté sa demande.

L'homme avait obtenu l'asile en Suisse. Souffrant de troubles délirants, il avait été détenu plus de six ans à la prison de Champ-Dollon (GE). En 2013, la Cour de justice genevoise avait ordonné son transfert en hôpital psychiatrique.

Son avocat avait demandé 400 francs d'indemnisation pour chaque jour passé derrière les barreaux. En dernière instance, le TF rejette le recours.

Selon les juges de Mon Repos, «c'est à bon droit que la cour cantonale a constaté que les conditions de détention du recourant avaient été compatibles avec le respect de la dignité humaine imposée par l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme, qui prohibe la torture et les traitements dégradants». (arrêt 6B_154/2017 du 25 octobre 2017) (ats/nxp)

Créé: 01.11.2017, 12h04

Articles en relation

Le TF confirme l'internement d'un Egyptien détenu à Genève

Décision Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé l'internement d'un Egyptien qui a déjà passé près de six ans à Champ-Dollon (GE) en raison d'une maladie mentale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...