Passer au contenu principal

«Ce sera le jugement de la jeunesse qui lutte pour sa survie»

Les témoins voulus par la prestigieuse défense des activistes du climat ont été refusés. Tous sauf un: Jacques Dubochet.

Les activistes peuvent compter sur une solide brochette d’avocats parmi lesquels les anciens bâtonniers Mes Antonella Cereghetti et Christian Bettex ou encore Mes Irène Wettstein et Raphaël Mahaim (de g. à dr. au premier rang).
Les activistes peuvent compter sur une solide brochette d’avocats parmi lesquels les anciens bâtonniers Mes Antonella Cereghetti et Christian Bettex ou encore Mes Irène Wettstein et Raphaël Mahaim (de g. à dr. au premier rang).
VANESSA CARDOSO

Après les actions chocs, les condamnations pénales et les recours, place au procès. Début janvier, douze activistes du collectif Lausanne Action Climat seront jugés à Lausanne pour un simulacre de partie de tennis dans les locaux de Credit Suisse à Saint-François.

Il y a pratiquement une année jour pour jour, pour dénoncer les investissements du géant bancaire dans les énergies fossiles et leur impact sur l’environnement, les activistes avaient fait irruption dans la succursale déguisés en joueurs de tennis. Une heure et demie durant, sans violence, ils avaient pris la banque pour le central de Wimbledon. Une activité pas choisie au hasard puisqu’il s'agissait de dénoncer le choix de Roger Federer de prêter son image, qui attire la sympathie, à la banque.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.