Passer au contenu principal

Kurdes interpellés à Genève: «On se sent trahi!»

Les Musa, fratrie kurde de Syrie, ont été embarqués alors qu'ils étaient convoqués à l'office de la population. Une manifestation a eu lieu à l'aéroport.

Manifestation de soutien aux Musa, mardi matin.
Manifestation de soutien aux Musa, mardi matin.
Demir Sönmez
La maire d'Onex, Carole-Anne Kast, était présente au côté des manifestants devant l'Office cantonal de la population et des migrations (OCPM).
La maire d'Onex, Carole-Anne Kast, était présente au côté des manifestants devant l'Office cantonal de la population et des migrations (OCPM).
Demir Sönmez
Lisa Mazzone, conseillère nationale Verte, était également présente devant l'OCPM ce mardi matin.
Lisa Mazzone, conseillère nationale Verte, était également présente devant l'OCPM ce mardi matin.
Demir Sönmez
Manifestation de soutien aux Musa, mardi matin.
Manifestation de soutien aux Musa, mardi matin.
Demir Sönmez
Manifestation de soutien aux Musa devant le département de la sécurité et de l'économie, mardi matin.
Manifestation de soutien aux Musa devant le département de la sécurité et de l'économie, mardi matin.
ADV
Manifestation de soutien aux Musa devant le département de la sécurité et de l'économie, mardi matin.
Manifestation de soutien aux Musa devant le département de la sécurité et de l'économie, mardi matin.
ADV
La conseillère nationale Verte Lisa Mazzone demande aux autorités genevoises et fédérales de libérer la famille Musa.
La conseillère nationale Verte Lisa Mazzone demande aux autorités genevoises et fédérales de libérer la famille Musa.
ADV
La conseillère nationale Verte Lisa Mazzone demande aux autorités genevoises et fédérales de libérer la famille Musa.
La conseillère nationale Verte Lisa Mazzone demande aux autorités genevoises et fédérales de libérer la famille Musa.
ADV
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
ADV
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
Une cinquantaine de personnes ont manifesté mardi vers midi à l'aéroport pour dénoncer l'arrestation des Musa la matin même et leur prochain renvoi vers la Croatie.
1 / 14

«La police a embarqué la fratrie Musa!» Nicolas Walder, président des Verts genevois, est sous le choc ce mardi matin. «Lundi soir Pierre Maudet a déclaré que la police ne ferait pas de zèle. On se sent trahi.»

Hazna, 22 ans, Slava, 24 ans et Walat Musa, 25 ans, des Kurdes de Syrie cherchant refuge en Suisse (lire: Trois Syriens trouvent refuge au temple des Pâquis) se sont rendus avec un groupe de soutien d’environ cent personnes mardi matin à l’Office cantonal de la population et des migrations (OCPM). Leur objectif était de faire tamponner, comme chaque mois depuis leur arrivée, des papiers prouvant ainsi qu'ils ne se sont pas évaporés dans la nature.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.