Passer au contenu principal

Le Léman Express entre en convalescence

Les exploitants restent insatisfaits mais notent des améliorations.

Les principaux couacs proviennent souvent des trains eux-mêmes.
Les principaux couacs proviennent souvent des trains eux-mêmes.
Laurent Guiraud

Il a de la peine, mais il s’en donne. Le Léman Express montre des signes d’amélioration, deux mois après son lancement officiel et trois grosses semaines après son déploiement intégral effectif, le 22 janvier. Filiale des CFF et de la SNCF, Lémanis a publié ce vendredi un communiqué en forme de point de situation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.