Passer au contenu principal

La librairie Slatkine tient café aux Chaudronniers

L’institution quasi centenaire vient de se muer en bar littéraire pimpant dans son arcade historique. Visite.

Gérante des lieux, Emilie Ducret pose entre la bibliothèque et le bar, qui offrent aux clients de quoi étancher leurs soifs terrestre et intellectuelle.
Gérante des lieux, Emilie Ducret pose entre la bibliothèque et le bar, qui offrent aux clients de quoi étancher leurs soifs terrestre et intellectuelle.
Georges Cabrera

L’auguste vieille dame s’est offert, à 98 ans, un rafraîchissant déridage. Dans la vénérable Librairie Slatkine, les livres ont ménagé une place aux topettes. Depuis le 21 mars, on peut donc y faire la lecture en lampant toutes sortes d’aimables breuvages. L’arcade qu’elle occupe depuis 1918 s’est transfigurée en un confortable café aux lignes épurées, paré de bois clair et de rayonnages lumineux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.