Passer au contenu principal

Martigny et Charrat pourraient convoler

Les citoyens des deux communes vont se prononcer le 4 mars sur une éventuelle fusion. La fin d'un processus débuté en 2015.

Les citoyens de Charrat et de Martigny voteront le 4 mars.
Les citoyens de Charrat et de Martigny voteront le 4 mars.
Keystone

Les citoyens de Martigny et Charrat décideront le 4 mars prochain s'ils souhaitent unir leur destin. Si le oui l'emporte, Charrat redeviendra en 2021 un village-quartier de Martigny, comme c'était déjà le cas avant 1836.

Charrat a fait le premier pas en 2015. Les autorités de Martigny ont été séduites par le rapprochement souhaité et le vote du 4 mars prochain ne devrait pas apporter de surprise. Il faut dire que la ville et le village valaisans collaborent déjà dans de nombreux domaines, comme la sécurité, la santé ou les écoles.

Si le oui l'emporte, la commune agrandie de Martigny comptera près de 20'300 habitants dès le 1er janvier 2021 et s'étendra sur un territoire de 3250 hectares. Elle conservera un conseil communal à 9 membres et un conseil général de 60 membres.

Ses recettes de fonctionnement devraient s'élever à 115 millions de francs environ et ses charges de fonctionnement sans les amortissements à 96 millions de francs. La commune agrandie bénéficiera d'une aide du canton à la fusion de près de 3 millions de francs, a précisé vendredi à l'ats Patrick Giroud, secrétaire communal de Charrat.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.