Passer au contenu principal

Maudet se met en congé de la présidence de la CCDJP

Le conseiller d'Etat PLR renonce à la présidence de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police.

Pierre Maudet est dans le viseur de la justice pour un voyage à Abu Dhabi.
Pierre Maudet est dans le viseur de la justice pour un voyage à Abu Dhabi.
Keystone

Après avoir renoncé provisoirement à la présidence du Conseil d'Etat genevois, Pierre Maudet renonce aussi à celle de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP). Le ministre PLR y avait été nommé en avril dernier.

Empêtré dans l'affaire de son voyage à Abu Dhabi en 2015, le conseiller d'Etat genevois a informé le comité de la CCDJP de sa décision lors d'une séance à Zoug jeudi et vendredi, indique cette dernière vendredi dans un communiqué. Le ministre argovien Urs Hofmann a été nommé afin d'assurer l'intérim.

Le comité s'est entretenu avec M. Maudet de la procédure pénale ouverte à son encontre pour acceptation d'un avantage, peut-on lire dans le communiqué, qui ne donne pas d'autre détail. A l'origine, un point de presse avait été annoncé, mais il a été annulé, car aucune information supplémentaire ne peut être donnée, explique la CCDJP.

Immunité levée

Jeudi soir, le Grand Conseil genevois a levé l'immunité de l'intéressé. M. Maudet avait lui-même demandé cette levée. Il pourra désormais avoir accès au dossier de la justice. Le magistrat a admis publiquement n'avoir pas dit toute la vérité.

Outre les présidences du Conseil d'Etat et de la CCDJP, Pierre Maudet a également perdu la tutelle de la police et de l'aéroport. Le Parlement genevois a entériné à l'unanimité la réorganisation des départements jeudi soir.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.