Médias: les violences sexistes sont mal traitées

Suisse romandeDe nombreux médias romands ne couvrent pas de manière judicieuse la violence faite aux femmes. Une association s'en émeut, samedi.

Le CHUV a récemment mené une campagne de sensibilisation au sexisme.

Le CHUV a récemment mené une campagne de sensibilisation au sexisme. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le traitement des violences sexistes dans onze médias romands n'est pas satisfaisant, estime l'association DécadréE. Sur 211 articles analysés en trois mois, 113 contiennent des idées reçues sur la violence faites aux femmes, tandis que 32 ont un caractère préventif.

En comparant avec une note à l'école, on peut dire que les médias atteignent péniblement un 3 et n'ont pas la moyenne«, résume samedi l'association féministe en publiant son rapport. Les chiffres «se dégradent» si l'on regarde uniquement les articles «faits divers».

Les articles analysés ont été classés en quatre catégories. Dans la première catégorie figurent ceux décrivant la violence de manière objective et participant à une démarche de sensibilisation. La dernière catégorie regroupe les articles avec des éléments problématiques concernant le traitement des violences sexistes et participant à justifier ces violences. (ats/nxp)

Créé: 18.05.2019, 11h51

Articles en relation

Plaintes pour publicités sexistes à nouveau en tête

Suisse La Commission suisse pour la loyauté (CSL) a indiqué avoir reçu 63 plaintes l'année passée, donc plus d'un tiers pour sexisme. Plus...

Le CHUV sensibilise au sexisme

Vaud Video Les comportements sexistes et les propos déplacés envers les étudiant(e)s en médecine au CHUV, c'est terminé. Une campagne ciblée est lancée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.