Passer au contenu principal

Les mille et une astuces des voyous

Pour passer des objets en fraude, certains imaginent toujours de nouvelles cachettes, décelées par les gardes-frontière.

Au Centre commercial de Meyrin, une exposition des Gardes-Frontière comporte, entre autres, un stand au sujet des différentes caches utilisées par les malfaiteurs.
Au Centre commercial de Meyrin, une exposition des Gardes-Frontière comporte, entre autres, un stand au sujet des différentes caches utilisées par les malfaiteurs.
LAURENT GUIRAUD
Dans le volant...
Dans le volant...
LAURENT GUIRAUD
L'exposition s'est tenue à Genève, au Centre commercial de Meyrin.
L'exposition s'est tenue à Genève, au Centre commercial de Meyrin.
LAURENT GUIRAUD
1 / 10

Des cachettes secrètes ingénieuses. L’imagination est sans limites pour passer la frontière en voiture avec de la marchandise frauduleuse, de la drogue ou l’attirail du parfait voleur. Les gardes-frontière découvrent toujours de nouvelles planques lors de contrôles. Démonstration.

«On nous surnomme l’équipe tournevis», raconte avec humour Samuel. C’est l’un des neuf spécialistes de l’Equipe vérification automobile (EVA) du Corps genevois, lequel présente la diversité de ses métiers jusqu’à demain au Centre commercial de Meyrin. En tenue, pistolet H4 P30 à la taille, Samuel garde précieusement dans sa poche ses outils de travail habituels: trois tournevis et un levier en plastique. Sa mission: démonter les voitures suspectes décelées par ses collègues ou la police.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.