Passer au contenu principal

Moniteur pédophile: «Cette affaire n’a pas d’égale»

Le Ministère public requiert 7 ans de prison ferme contre l’homme qui a abusé d’une vingtaine de fillettes durant des camps de vacances.

Pour Me Laura Santonino, le prévenu est «un abuseur d’enfants en série».
Pour Me Laura Santonino, le prévenu est «un abuseur d’enfants en série».
PATRICK TONDEUX

«Il était moniteur, il a sciemment choisi un terrain de chasse idéal», des camps de vacances, «pour assouvir ses pulsions sur des proies faciles. Des enfants qui avaient confiance en lui.» Pour la procureure Katerina Figurek Ernst, le prévenu qui est assis face à elle a agi par pur égoïsme. Elle requiert 7 ans de prison ferme, assortis d’une interdiction d’exercer des activités en lien avec des enfants durant 5 ans, ainsi qu’un traitement thérapeutique ambulatoire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.