Passer au contenu principal

Neuchâtel innove en allégeant les devoirs à domicile

Les autorités cantonales demandent aux enseignants de ne plus donner à leurs élèves des tâches à effectuer pour le lendemain.

Pixabay

Plus question pour les instituteurs de donner des devoirs à faire pour le lendemain, ni le vendredi pour le lundi suivant! Telle est la recommandation donnée, dans le canton de Neuchâtel, à tous les enseignants de l'école obligatoire (années 3Hà 11H). En test dès ce lundi, jour de rentrée pour les élèves neuchâtelois, cette directive sera effective en août 2020, indique «Arcinfo».

Pourquoi cette décision? «Les devoirs engendrent parfois des conflits quotidiens au sein des familles», argumente la conseillère d'Etat Monika Maire-Hefti dans un courrier adressé cet été au corps enseignant. L'idée est donc de permettre aux enfants - et à leurs parents - de mieux anticiper les tâches à effectuer.

Durée limitée

Par ailleurs, le Département neuchâtelois de l'éducation et de la famille entend harmoniser et limiter la durée maximale des devoirs scolaires. De 10 minutes par jour pour les écoliers de 3e et 4e année à 30 minutes pour les élèves de 9e, 10e et 11e année. Soit en moyenne un temps deux fois plus court que ce que prévoyaient les anciennes directives en vigueur dans le canton.

----------

Lire aussi: Sondage: Comment se passent les devoirs scolaires chez vous?

----------

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.